LE CULTE VAUDOU ET LES CULTES D'INITIATION

AU sud Du TOGO

C'est le culte des grands esprits, comme Hébiosso et Dan qui sont à la fois des forces naturelles et des intermédiaires entre Dieu et les hommes. Les adeptes habitent des couvents où ils exercent une langue tenue secrète aux non-initiés et acquièrent de nouvelles habitudes. Le phénomène de possession est au cœur même du Vaudou. Cette possession est une communion parfaite entre l'adepte et le Vaudou.
Les rites marquent le passage de l'individu d'une classe à une autre, ce qui lui confère un degré d'intégration plus grande au sein de la communauté.

a) Chez les Kabyè

On pratique l'initiation de l' "Akpénou" pour la jeune fille et l' "Evalou" pour le jeune garçon.


    b) Chez les Moba :

Le Kondi pour les garçons ; aux environs de 15 ans, les jeunes se retirent dans la brousse où ils passent le temps nécessaire pour apprendre à danser, à chanter, à conter, à recevoir des informations sur la sexualité, etc...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site